Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 19:56

Quand on est môme on a plein d'amis pour la vie.

Je le vois avec Louise, elle a plein de "copines pour toujours" qui ne sont plus ses copines suivant comment souffle le vent. Elle a des amoureux (qui ont la chance d'avoir quatre ans, ma

P1140122

is qui devraient commencer à réfléchir sérieusement aux conséquences qu'il peut y avoir à draguer ma fille), qui changent tous les deux jours. 

Je me souviens, quand j'étais gosse mes amis étaient les enfants de mes voisins, des potes de jeux, des amis de circonstances en quelques sorte. A  l'école on se fait d'autres amis, plus par affinités que par proximité.

Je redoute un peu la période où Louise ou Tristan voudrons inviter la moitié de l'école à leur anniversaire sous prétexte que "ils sont tous mes amis". En fait, ils confondront amitié avec popularité. En attendant, c'est les parents qui supportent la tribu de marmots, braillants, gesticulants, retournants la moitié de la maison et repeignant les murs avec le gâteau au chocolat fait maison sur lequel trônait les bougies qui font des étincelles. J'aurais juste envie de verser un truc bizarre dans la préparation du gâteau, histoire que les parents décident de ne plus laisser revenir leur môme tellement il a été malade l'année dernière. "Je ne sais pas comment elle prépare son gâteau au chocolat la maman de Louise mais mon petit Kevin a mis 3 jours à s'en remettre l'année dernière !!". En plus c'est Carole qui prendra.

Puis viendra l'adolescence avec pour Louise son cortège de pouffes en rose, gloussantes et s'extasiant sur le dernier titre d'un obscur chanteur à mèche dont on a du mal à déterminer le sexe d'origine. Ce sera le début du problème insondable qu'est le garçon et la fameuse question : "qu'est-ce qu'elle a de plus que moi cette conne ?". Question qui poursuit la femme largement au-delà de l'adolescence. Pour Tristan se sera des potes, des vrais. Ils se ressembleront tous, auront adoptés la mèche du chanteur au sexe vague sans pour autant avoir le même succès auprès des pouffes en rose. Le fait qu'ils ne se laveront qu'une fois par semaine ne sera pas forcement le handicap le plus facile à surmonter. La question d'alors sera pour eux "comment je fais pour lui parler sans qu'elle me prenne pour un lourdingue ?". Ils écouteront de la musique débile juste parce que ça nous énervera. Ils auront quand même une chose en commun mes enfants ado, c'est le "vous ne pouvez pas comprendre" que chaque génération de boutonneux lance à leur géniteurs eux-mêmes ex-boutonneux.

Après viendra l'époque des amis qu'on se fait pour de vrai, des gens avec qui on se découvre des  affinités. Ces personnes sur qui on peut compter sans retour demander. 

Et une fois en couple, marié ou non, il faut se farcir les amis du conjoint. Les mecs lourds qui pensent bière, foot et femmes et les copines chiantes qui viennent tout le temps se plaindre de l'injustice de l'existence et "qu'est-ce qu'elle a de plus que moi cette conne ??".

Alors après tout ça, les amis qui restent doivent être choyés. 

Sauf que moi, je suis un peu un ours des cavernes et même si j'essaie de devenir civilisé, je reconnais mes amis au fait que je ne m'ennuie pas avec eux en soirée. Et je n'oublie pas mes amis, même si je ne les vois pas pendant longtemps. J'ai une bonne mémoire.

Et un jour Facebook est arrivé et on a découvert qu'on pouvait avoir des milliers d'amis. Mais au final, seule une poignée restera.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

andréa 11/11/2010 08:10



1) preum's


2) +1


3) kikoulolMDR



Jo 12/11/2010 06:16



Geekette va !!



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...