Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 11:24

P1000358

Hier c'était l'anniversaire de Louise.

Mardi, elle a fêté ça à l'école, en mangeant des gâteaux que j'avais préparé avec mes petits doigts. Je suis très fier de moi sur ce coup. Parce que même avec les conseils avisés de ma fournisseuse de gâteaux habituelle, c'était pas gagné. Enfin, je suis fier, je suis fier, si ça se trouve, il ont tous étés malades les camarades de ma fille, mais personne n'a fait le lien.

Mercredi, Louise a invité des amis pour se pochtronner au champomy, joyeuse journée. Tout un tas de marmots hurlant et courant partout au milieu des cotillons et des derniers tubes de Bébé Lilly, avec en ligne de mire, le chat, devenu la bête féroce à capturer ou la penderie de Louise transformée en salon d'essayage et boutique de déguisements. Heureusement qu'il fait beau, ils jouent dehors et ont décidés de ruiner la pelouse fraîchement  tondue du matin. Et ce jusqu'à l'heure tant attendue du retours des parents à qui nous rendons leurs enfants en presque bon état.

Enfin, quand je dis nous, je parle surtout de Carole. Parce que moi je connais les enfants, je les vois quand j'emmène ou que je vais chercher Louise à l'école, mais leur parents je vois pas qui c'est. Je veux bien rendre les enfants au hasard, après tout un enfant est un enfant et ils se ressemblent tous (comme dit ma collègue Alex) surtout une fois qu'ils sont tout sales et plein de terre. Mais là où certains seront contents d'avoir gagnés au change, les autres risquent de venir se plaindre et de réclamer qu'on leur rende leur enfant dans l'état où il nous l'on confié (un peu comme les toilettes quoi). Donc Carole a gérée le dispasching des marmots avec le talent d'un bagagiste d'Orly.

En plus, il  y a eu une chasse au trésor. Moi, je pensais que la chasse au trésor ça avait lieu en forêt, les enfants ayant un plan, une boussole et un paquet de petits lu chacun. Mais, non. Il semble que certaines traditions se perdent et que les enfants ne doivent plus trop s'éloigner de chez leur hôte et qu'il faut qu'ils soient en plus de retour avant la nuit, le jour même donc. Alors Carole a organisée la chasse au trésor dans le jardin histoire que les petits huns finissent la pelouse, en plus on a même pas de puit pour expliquer une disparition accidentelle. A quoi ça sert de refiler ses enfants aux autres si c'est pour les récupérer le soir.

Un des rares avantages des anniversaires avec les copains, c'est qu'ils viennent tous avec un cadeau. Cela nous évite de trop nous ruiner nous. Au milieu de tous ceux qu'elle recevra, que le notre soit un peu pourrave passera inaperçu. D'où l'intérêt que Louise ait des amis aux parents riches. Et puis c'est nous qui offrons le petits lu quand même, faut pas oublier.

Louise s'est permise le luxe de faire visiter la maison à ses petits invités en déguisement de princesse avec la même fausse humilité et les mêmes gestes que si la reine d' Angleterre faisait visité Buckingham Palace. Avec derrière elle, un chevalier, un chat, un pompier et quelques autres enfants déguisés en ...enfants. Poussant des "Ohh" et des "Ahhh", chaque fois que Louise ouvrait princièrement une porte de "la chambre de mon cher frère", avec un "ici se sont les toilettes et là c'est Filopatte" (pour ceux qui suivent).

Bon tout ce petit monde à fini éjecté dehors. Se ruant sur le gâteau au chocolat avec des fraises Tagada comme moi sur un gâteau au chocolat sans fraises Tagada sur les bonbons et sur tout ce qui était comestible et nuisible à la santé.

Enfin, ma fille à été heureuse d'être encore une fois la reine du bal, et les parents soulagés d'avoir eu quelques heures de tranquillités. 

Et moi, ben j'ai courageusement fuit tout ça. J'ai déjà assez de soucis avec mes deux enfants. Non et puis je connais le truc, si ça se passe bien, ils sont capables de remettre ça les mômes et de revenir dans un an, voir avant. 

En plus, Louise, elle pourrait facilement prendre goût à être le centre de l'attention de ses petits camarades. Et déja que j'aime pas trop les voir tourner autour d'elle, si en plus elle se constitue une cour, ma princesse, je sens que je me prépare des soirées difficiles d'ici quelques années moi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

andrea 14/04/2011 16:27



preum's!!!!!! weshwesh kikoolol!!!!!


Et alors j 'espere qu'elle ressemble a un chateau sa cabane a ta petite princesse?



Jo 14/04/2011 16:43



Non, elle ressemble à une cabane -_-


Je vais allez faire le kikoolol sur ton blog moi tiens :)


 



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...