Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 19:58

 

DSCF1689Tristan se fait punir à l’école. Trois fois en une semaine. Je n’ai pas l’habitude.

Louise ne m’a jamais fait ça. Elle a toujours été, et est encore, parfaite à l’école, sage, studieuse, attentive. En maternelle, elle participait tellement qu’elle répondait aux questions qui étaient posées aux autres élèves, ça énervait sa maitresse. Pourtant ce n’est pas de sa faute à elle si les autres sont lents du cortex.  Elle répondait parce qu’elle connaissait la réponse, rien à voir avec l’envie de se mettre en avant, elle savait, c’est tout. Et puis, faut qu’elle décide ce qu’elle veut la maitresse à la fin, le élèves répondent pas, elle râle, Louise répond, elle râle aussi, il faut savoir. Surtout que Louise est aussi capable de poser des questions pendant des heures. Et la maitresse, patiemment, répondait à ses interrogations incessantes. Et ça n’énervait pas Louise que ce soit toujours la même qui réponde, elle.

Louise est sage et brillante. C’est bien, ça détend au moment des réunions avec les maitresses (oui, bon, j’ai l’avantage de n’avoir pas besoin d’assister aux réunions ces dernières années, j’ai le compte-rendu en direct à la maison le soir). J’en viens à regretter que les réunions n’aient pas lieux en présence de tous les parents. Vous imaginez, les parents  assis à la place de leur rejetons, attendant l’appréciation sentencieuse de la maitresse comme on attend les résultats du bac, le ventre noué à l’idée que notre enfant soit un cancre et qu’on ne le sache pas.  Et là, la maitresse se lèverait, tenant  les bulletins scolaires dans ses mains tachées par l’encre rouge du « stylo-maitresse » règlementaire qui coule toujours étant donné que le budget de l’école ne permet pas d’acheter de crayon rouge digne de ce nom,  et en grande prêtresse laïque de la très prestigieuse éducation nationale, au nom de Jules Ferry grand patron de tous les enseignants, de Pierre Larousse gardien de la connaissance et de ses enfants, Bled et Bescherelle, elle distribuerait aux parents angoissés les résultats du travail trimestriel de leur enfant chéri. Bien sûr, comme toute maitresse professionnelle, elle ponctuerait chaque remise d’un petit commentaire, court, concis, cassant pour certains et élogieux pour d’autres. Nous serions là, nous autres parents de l’élite de la classe, fiers et droits sur nos chaises, le torse bombé au moment de recevoir le précieux cahier contenant toutes les éloges qu’un enfant peut recevoir sans que le professeur n’ai été corrompu ou acheté. Nous regarderions de haut les parents dont l’enfant, moyen quoique en progrès,  ferait tomber sur eux le manteau de la honte comme  la sauce tomate tombe sur le tapis blanc tout neuf et l’entache à jamais d’une auréole rougeâtre indélébile. Nous ne lèverions même pas les yeux sur les géniteurs des enfants en difficultés mais qui ne renonce pas, ne nous estimant, de toute façon, pas du même monde. On nous casse les oreilles avec la notation qui serait nocif à l’épanouissement, la solution serait simplement de remettre les notes directement aux parents qui, eux, ne se sont jamais épanouis.

Mais voilà, tout ceci risque d’être remis en question : Tristan a été puni. Bon, il n’est pas encore en passe de basculer du côté cancre de la force mais quand même. Monsieur fait le singe en classe, il n’écoute pas et souvent, avec un de ses petit camarade, fils de nos voisin de surcroit, il perturbe le bon déroulement de l’apprentissage des autres petits futurs délinquants, politiciens, chasseurs ou pire, cyclistes.

Alors il serait facile de rejeter la faute sur le petit voisin, de l’accuser de détourner Tristan du droit chemin qui mène vers des parents fiers et heureux de profiter de la villa avec piscine de leur fils qui a « très bien réussi même si on a eu peur au début, surtout en maternelle à cause du petit voisin qui l’entrainait à faire du cirque ». Mais non, je ne suis pas ce genre de père à rejeter tout le temps la faute sur les autres, même si il faut bien admettre que la plupart du temps ce n’est pas la faute de mes enfants…. Je pourrais aussi déclarer que Tristan perturbe la classe parce qu’il s’ennuie. C’est vrai qu’il est tellement doué et précoce qu’il n’a d’autre choix que de se distraire pendant que les autres tentent d’assimiler des choses qui sont pour lui évidentes. Hélas, Tristan est brillant, certes, mais pas au point de pouvoir se laisser distraire par le petit voisin. Non, je dois l’admettre, Tristan est turbulent en classe. C’est d’autant plus rageant que c’est une des rares choses qu’il ne tient pas de moi avec la couleur de ses yeux et de ses cheveux. Il a malheureusement pris, mais la génétique est ainsi faite, quelques traits de caractère de sa mère qui les tient de sa mère.

Nous avons donc du recadrer le petit monstre ce soir. Nous l’avons pris à part et Carole l’a sermonné. Oui, alors ce n’est pas que je sois moins enclin au sermonage qu’elle, j’avais d’ailleurs déjà entrepris de gronder mon fils dès la sortie de l’école, c’est que Carole a été formée pour ça à l’école des maitres et maitresses et surtout que je ne peux pas résister à la bouille triste de mon fils. Disputer Tristan quand il me regarde tout contrit et les yeux remplis de regrets feints mais super bien imités m’est presque impossible et j’admire Carole pour le sérieux qu’elle a réussi à garder.

Enfin voilà, on verra demain si les remontrances et les menaces ont portées et si mon fils se tient mieux en classe.

Ce qui me chagrine c’est que personne ne dira rien au petit voisin qui entraine Tristan à faire des bêtises. Oh, je sais que vous allez me dire que tous les enfants font des bêtises et que mon fils n’a certainement pas besoin que quelqu’un le pousse pour se lâcher et faire le clown, oui je le sais, mais je suis un père aimant moi, et par conséquent, tant qu’il y aura un moyen de trouver une excuse à mon fils pour ce qu’il fait en classe je l’utiliserai, et ce n’est pas la mauvaise foi qui m’arrêtera.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...