Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 18:23

Une P1010754rentrée de plus.

Mais celle-ci est spéciale. Louise est entrée en grande section et sa maitresse est sa maman. Pas simple.

Carole a beaucoup réfléchit à cela. Elle est consciente des risques et des problèmes que cela peut poser. Surtout que Louise est loin d’être une petite fille sage, assise dans son coin. Elle est maligne, studieuse, elle aime l’école mais elle est un peu turbulente (c’est rien de le dire).

Cela fait donc des mois qu’on prépare ma fille à ça. On lui a expliqué que si Carole était maman en dehors de l’école, dans la classe elle était maitresse et que Louise serait traitée comme tous les autres enfants. On a bien sur essayé de ne pas lui coller une pression avec ça, en parler mais ne pas insister. Louise stresse assez facilement, il faut donc toujours essayer de trouver le juste milieu, ce qui n’est jamais simple.

La plupart des professeurs vous dira qu’avoir son enfant dans sa classe est une erreur. Alors, j’ai demandé à une personne de confiance : ma maitresse de cp. Sa réponse fut simple et claire : « ça dépend ». Ce conseil précieux renforça Carole dans son choix et lui permit d’affronter la rentrée plus sereinement.

La rentrée est toujours un moment de stress pour les enfants et pour les enseignants, alors quand vous avez les deux à la maison et que les deux se font du soucis d’être dans la même classe, qu’en plus l’enseignante est directrice et doit donc gérer des piles de papiers avant la rentrée, vous comprendrez que la rentrée n’est pas notre moment favori (sauf peut-être pour Louise qui doit montrer son nouveau cartable, sa nouvelle trousse, sa nouvelle coupe de cheveux et ses nouveaux dinosaures).

Toujours est-il que plus nous avons approché de la rentrée, plus Louise a été infernale. Vous me direz que c’est normal que tous les enfants sont comme ça. Ben justement, c’est cela qui m’embête un peu, c’est que Louise soit comme les autres enfants. Je n’ai pas fait des enfants pour qu’ils soient comme tous les autres, sinon j’aurais laissé faire les autres. Non parce que si on commence comme ça, alors autant renoncer au fait de voir un jour Tristan maitre du monde.

Arrive le matin de la rentrée. La directrice quitte tôt le domicile conjugal pour se rendre à son travail et préparer l’arrivée du troupeau de petits humains avides de jeux et de bêtises à faire à qui il va falloir expliquer que 1+1=2 alors qu’en fait si ça se trouve c’est même pas vrai, mais bon on va pas quand même remettre en cause tout ce qu’on apprends à l’école non plus.

Ma fille se lève de très bonne humeur, bien décidée à nous montrer qu’elle était devenue une grande fille. Elle vérifie son sac, prêt depuis plus d’une bonne semaine, s’habille seule, décide de se coiffée seule au grand dam de sa mère. Louise a donc passé une bonne demi-heure à essayer de se faire une natte avant de se rendre à l’évidence : elle ne sait pas faire les nattes. Sa maman étant partie, je me suis trouvé de corvée d’apprentissage. La chevelure plus ou moins en vrac (hé, ho, je suis pas un coiffeur moi), elle était prête et trépignante, le cartable sur le dos environ quarante minutes avant le départ pour l’école. Autant d’habitude le combat consiste à ne pas arriver trop en retard, autant ce jour-là j’ai dû ralentir les élans de ma fille bien décidée  à être la première à l’école.

Bon, j’ai quand réussi à n’avoir que dix minutes d’avance sur l’horaire normal, ce qui ne fut pas une mince affaire croyez moi.

J’ai donc laissé ma fille entre les mains de sa nouvelle maitresse, sa mère qui pu se félicité du fait que Louise a bien intégré la différence entre sa mère et sa maitresse. Elle n’eu droit qu’à deux « maman » dans la journée.

Mais Louise reste Louise et sa maitresse de maman le découvrit en cours de journée quand sous prétexte de colorier la joue d’un de ses camarade avec un feutre, elle le griffa avec le dis feutre de l’œil jusqu’au bas de la pommette. Ma fille eu donc la joie d’inaugurer le long cycle des punitions de l’année scolaire 2011-2012 sur la terrifiante « chaise des élèves pas sages » à la grande honte de sa mère qui dû en prime expliquer à la maman du petit d’où lui venait la griffure sur la joue.

Bref une rentrée tout ce qu’il y a de plus calme, avec une Louise fidèle à elle-même, intelligente et un tantinet indisciplinée, comme ça maitresse de maman quoi.

En fait, ce n’est peut-être pas Louise qui à le plus à perdre à être dans la même classe que Carole, ni Carole, c’est peut-être tous les autres élèves qui n’ont pas de chance de les avoir réunies toutes les deux dans la même classe.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Peggy 23/09/2012 12:18


Bonjour Carole, pour ma part je suis ensaignante en petite section et mon fils a fait son entrée dans mon école, notre école du coup! Il n'est pas dans ma classe, j'aivais trop peur qu'il ne
comprenne pas que les autres enfants pleurent et aient besoin que je leur fasse des calins. Mais la rentrée a été compliquée et les 15 jours suivants aussi. Il a du mal à comprendre que je sois
dans l'école mais que je ne puisse pas le consoler quand il en a besoin mais aussi que je le laisse à sa maîtresse et que je parte avec d'autres enfants. Je commence sérieusement à me poser des
questions sur l'intérêt de mon choix... Si tu as des conseils à me donner je suis preneuse... Merci et bon courage à toi. Pour ma part je pense qu'en GS si j'avais ce niveau j'aurai pensé à le
prendre dans ma classe aussi!! E, tout cas merci pour ton honnêteté! Bonne année scolaire

julie 09/09/2011 09:57



Hé Hé, j'aimerais bien voir ça!!!


bonne rentrée à tous...


des bises


 



Jo 10/09/2011 09:15



Ben écoutes, tu viens quand tu veux depuis l'autre bout du monde....du moment que tu ramènes un squelette de dinosaure pour Louise : )


 


Gros bisous Ju.



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...