Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 16:35

P1130980

Il est quand même vachement beau mon fils !

 

Non, je dis ça parce qu'il me faut de temps en temps voir les choses en face. Et quand je regarde Tristan en face, je trouve  qu'il est super beau. Ceci dit avec la modestie du co-designer en chef du projet.

 

Et puis, ce n'est pas la peine de faire semblant de pas le voir, même vous, ça vous a sauté aux yeux, comme il est canon mon fiston...Et si vous avez besoin d'une preuve supplémentaire : regardez vos enfants (ou ce qui s'en approche le plus si vous n'en avez pas), regardez Tristan...Ouais, je sais, le monde est injuste...Surtout pour vous...

 

C'est quand même fou que Carole plus moi, ça donne Louise et Tristan. Des mauvaises langues auraient pu dire (oh, n'ayez crainte, je vous connais et je ne vous en veux pas, c'est une jalousie incontrôlable) : "Ils ont tout donné pour la première, forcément le second va les faire redescendre au niveau de la médiocrité générale". Hé bien non. Tristan vous prouve que Louise n'était pas un coup de chance et que la deuxième fois peut être au moins aussi bien que la première (là, j'avais plein de commentaires remplis de sous-entendus à mettre, mais, je sais que vous les avez tous envisagés, alors je ne dirai rien...).

 

Sérieusement, avouez qu'il a la classe mon fiston. Et plus il grandit, plus je le trouve beau. Ses yeux sont toujours bleus, plus foncés que ceux de sa soeur, moins changeant aussi, les yeux de Louise varient de couleur suivant le temps. Ils peuvent être bleus délavés ou verts avec des reflets marrons. Louise a un regard mélancolique (qu'on retrouve souvent sur les photos que je sélectionne pour ce blog) même si ce n'est pas vraiment en rapport avec son caractère. Elle est plus proche d'une souris hyperactive que d'un poète maudit en fait. Tristan, lui, a des yeux très expressifs. Je plains ceux qui auront à affronter son regard plus tard.

 

En plus, il a déjà son petit caractère et n'hésite pas à essayer de nous mordre à la moindre frustration (il me fait penser à belle-maman des fois...). Et quand on dispute Louise à table, il en rajoute une couche à grand coup de doigt levé et de baragouinage sentencieux auquel Carole met un terme remettant notre cadet à sa place pendant que j'étouffe un fou-rire (ou que j'étouffe tout court suivant ce que je suis en train de manger). Ce qui l'énerve le plus, c'est quand sa soeur refuse de jouer avec lui et préfère faire des trucs de petite fille de quatre ans et demi, ce qui me va bien. Je préfère une Louise obligée de s'enfermer dans sa chambre avec un Tristan qui essaye d'entrer qu'une Louise qui court à travers la maison en renversant tout sur son passage poursuivie par un Tristan shootant systématiquement dans ce que sa soeur vient de faire tomber et accessoirement dans le chat qui cherchait à fuir le champ de bataille et qui passe du statut de déserteur planqué à celui de chat volant vers un avenir incertain.

 

Mon fils est canon, le seul truc qu'il peut encore amélioré, c'est sa coupe de cheveux. Bon je dois avouer qu'en matière de coiffure aléatoire, Tristan a de qui tenir (pour une fois, belle-maman est pas dans le coup), il m'arrive, en effet, quelques fois, de temps en temps, d'avoir le cheveu à tendance rebelle pour ne pas dire putschiste mettant à mal le peu de dignité qu'il me reste. Tristan au contraire, la chevelure dans le vent avec les mèches dressées du matin au réveil, ça lui va plutôt bien. Ce qui cloche c'est que sa coiffure sage et disciplinée est plus proche de celle de Nicolas Hulot que d'un enfant du XXIème siècle. Ne vous étonnez donc pas si vous me voyez tout le temps en train de le décoiffer, je joue juste mon rôle de père et préserve mon fils  de la dureté du monde.

 

N'empêche, ma fille est superbe, mon fils est magnifique...Tout cela vient de mes gènes et de ceux de Carole et des gènes de nos parents respectifs. Quand je vois le fossé qui sépare ce que mes parents ont fait avec leurs gênes de ce qu'on a fait avec les nôtres, je me dis que, quand même, ils se sont pas trop foulés. Par contre, mes enfants, eux, ils vont avoir du mal pour faire aussi bien que nous vu que faire mieux, je ne suis pas convaincu que ce soit possible.

 

On a bien bossé....Nous...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mouche 27/09/2010 13:59



ben ça va les chevilles !!!  attention l'adolescence n'est pas encore passé par là et peut tout chambouler!!!! attention au choc en retour!!!!!


Ps j'avoue que moi aussi je trouve tes enfants très beau !! et ta femme mon p'tit pote je sais pas si tu as vue le canon que c'est !!



andrea 26/09/2010 19:55



Etant mère d'une beauté (presque) divine, (presque car son père n'est pas charpentier...), je dirai que certes, tes enfants sont beaux, très beaux, adorables, rempli de
mimitude/tation/tionnement... mais t'as pas vu ma fille!!... en meme temps, contrairement à toi, je ne m'en étonne pas puisqu'elle a la chance d'avoir mes gènes...


 


bisous aux deux petites beautés!



Jo 26/09/2010 20:16



Alors, certes ta fille est très mimi, en plus se faire appeler "monsieur, monsieur" c'est toujours flatteur quand ça vient de la jeune génération qui ne respect plus rien. Mais le truc vois-tu,
c'est qu'elle n'a que la moitié de tes gènes. L'autre moitié vient de ta moitié. Donc quelle moitié de moitié m'appelle "monsieur, monsieur" et mérite mon affection, je ne sais pas...Mais elle
est quand même mimi, malgré qu'elle ait la moitié de tes gènes. : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...