Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 18:31

P1150211C'est la Saint-Valentin.

Le jour du "laisse chérie, aujourd'hui, c'est moi qui fait la vaisselle".

Le 14 février c'est le jour où l'homme ramène des fleurs à la maison. Pourtant il partit chasser le mammouth comme tous les jours. A midi il fit une pause au bistrot avec ses potes pour boire une bière ou deux et après une grosse sièste, il retourna chercher de la viande pour le repas. Au soir tout heureux, sur le chemin du retour, le gigot de pachiderme sur l'épaule, il s'arrêta net. Un truc le chiffonnait depuis plusieurs heures, un truc à propos du jour d'aujourd'hui et du fait qu'il n'avait pas intéret à oublier ce quelque chose s'il voulait pouvoir passer une soirée tranquille et une nuit calme. Et ça trottait dans sa tête et ses sourcils se fronçèrent sous l'effort de reflexion (c'est un homme après tout, c'est plus difficile pour lui). Il se rappela vaguement sa femme lui disant que s'il oubliait "se sera même pas la peine que tu m'approches dans le lit pour les six mois à venir". Ce qui prouvait bien que c'était quelque chose d'important. Mais quoi ? Bon a tout hasard, il cueillit des fleurs, on ne sait jamais, c'est passe partout et ça va bien avec tous les évenements.

Vous ne connaissez pas ça mesdames (peut-être que si, pour certaines d'entre vous), cet instant angoissant qui surgit lorsque, rentrant du travail, avec le sentiment du devoir accompli et la fierté d'avoir encore mérité de poser les pieds sous la table pendant que l'assiette de soupe se pose dessus, vous vous apprêtez à mettre la main sur la poignée de porte rassurante du foyer, quand soudain, dans un éclair de lucidité, le jour vous revient en tête et s'incrit en rouge fluo dans le flou brumeux de votre esprit fatigué. La Saint Valentin.

Et m.... Là l'affolement vous guette, quelle heure est-il ? Trop tard pour les magasins. Vite, une excuse : le boulot ? Non ça ça ne marche plus. Les embouteillages ? Non plus, on vit à la campagne. Une réunion imprévue qui fini tard ? Je lui ai déjà fait le coup l'année dernière. Une urgence ? Une vie à sauver ? Elle me connait, elle ne me croira pas.  Est-ce que je n'ai pas un truc dans la voiture qui puisse servir de cadeau ?  Du liquide de refroidissement ? Est-ce qu'elle ne risque pas de le prendre mal ? Un enjoliveur ? Un essui-glace ? Votre tête tourne dans tous les sens, votre esprit fonctionne à toute vitesse, vous savez que vous jouerez peut-être votre vie dans les minutes qui viennent.

Vous finirez par rentrer chez vous portant un pot de pervenches "emprunté" au balcon du voisin et dont vous espérez que personne ne remarquera l'absence. Au regard affectueux mais étonné de votre compagne, vous répondrez par un "bonne fête ma chérie" suivie d'un "mais non, tu vois bien que j'y ai pensé...Bon le pot est un peu sale mais c'est parce que j'ai roulé vite pour rentrer te voir et qu'un peu de terre est tombée. Voui, c'est joli les, ces, enfin ce végétal et il est de saison. En plus, une plante en pot c'est plus sympa que des fleurs coupées...Tu trouves pas ?". La crainte d'être découvert fera petit à petit place à un rassurant sentiment de victoire et à la certitude d'avoir éviter les ennuis. C'est marrant mais à aucun moment vous ne vous sentirez coupable, sans doute parce que c'était une question de survie.

La saint Valentin, c'est un des rares moments de l'année avec l'anniversaire de mariage ou celui de sa femme où l'homme prend un risque certain. Tous ceux qui ont oublié de fêter comme il se doit un de ses jours s'en souviennent. C'est dans ces moments là qu'on se rend compte à quel point une femme peut-être dangeureuse.

Bon, je vous laisse, j'ai une petite course à faire avant que Carole rentre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mouche 15/02/2011 10:25



t'as cas faire comme Aurel et dire à Carole que tu trouve cette fête trop commercial et tu te met devant la télé en disant chérie j'ai mal à la gorge tu me ferais pas un petit thé au miel.... et
oui je me fait avoir....



Jo 15/02/2011 16:59



Y-a quand même des fois où je trouve que tu es trop cool avec ton mec. Vas falloir que tu te bouges, sinon fini, c'est lui qui aurat la loin dans la maison ; )



andrea 14/02/2011 21:50



pruuuuuuuuuuummmmmm's!


ouais 'tention!!! faut pas oublier!!! sinon, banzaïi!!!!!!


 


sinon, j'ai bien ri!



Jo 15/02/2011 05:27



Ah, bon, mince ! Pour une fois que j'écris un truc sérieux !! : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...