Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 17:28

P1160163

On dit que les garçons sont des brutes.

Et qu'en plus ils sont toujours dans les jupes de leur maman.

Alors, soit "on" se plante une fois de plus, soit mon fils est d'une espèce à part. Quand il joue, il fait très attention à ne pas faire mal à sa soeur, alors qu'elle y va carrement et si son pied heurte malheureusement le front de son frère, elle se plaint que Tristan, lui a fait mal. En fait des deux c'est plutôt la fille la brute. C'est toute la réalité de la vie, les filles sont des brutes déguisées en princesses, voilà pourquoi nous n'arriverons jamais à rien nous autres hommes de bonne volonté.

En plus, Tristan est accroché à moi, au grand désespoir de sa maman qui voudrait bien que de temps en temps le fruit de ses entrailles ait la reconnaissance du ventre où il a poussé. Mais, comme une pomme ne retourne jamais au pommier, Tristan se détourne du ventre d'où il s'est échappé pour se diriger vers son père, seul rocher de sérénité et de sécurité dans se monde de princesses boxeuses.

Bon ok, Louise n'est pas une brute volontaire, elle l'est accidentellement et quand elle pousse son frère par terre, elle le fait toujours par erreur, mais quand même. Louise est une petite princesse et, par moment elle en a les mauvais côtés.

Tiens, lorsqu'on va la coucher, le rituel est de raconter une histoire. Mais ma fille aime nous lancer des défis. Elle s'installe dans son lit, je lui demande quelle histoire elle aimerait bien que je lui lise et là j'entends : "une histoire dans ta tête".

Au début c'était facile, je connais des contes, des histoires, je les enrobe, les rends audible à une petite fille et le tour est joué. Mais voilà, au bout d'un moment le stock s'épuise. En plus souvent, pris par surprise, je ne me souviens d'aucune histoire. Et curieusement dans ses cas là, tout ce qui me viens à l'esprit non seulement ne peut lui convenir mais ne peux pas être adapter. Je connais des gens capablent de raconter "le seigneur des anneaux" à leur petite fille,mais je n'ai pas se talent là, adapter "fondation" ou "Dune" pour qu'elle comprenne quelque chose est un défi que je ne peux relever sans un minimum de préparation. Et ne parlons pas de "la fin de satan" de Victor Hugo.

Non contente de me mettre dans la panade, elle rajoute des items au défi, il faut toujours qu'il y ait un prince et une princesse, mais aussi d'autres espèce fantastiques comme un dragon, un monstre ou le père noël. Et mon cerveau de mouliner pour trouver une histoire qui tienne la route, parce que ma demoiselle est exigente et que l'histoire doit être aussi passionante et pleine de rebondissements. Avec bien sûr le prince qui épouse la princesse à la fin sinon c'est plus une histoire. Et me voilà donc avec tout ça dans la tête à chercher un début et une fin en me disant que j'inventerai le reste au fur et à mesure.

Alors, c'est l'histoire d'une princesse...qui était prisonnière du Père..d'un dragon qui vivait dans une grotte sombre sur une grosse montagne...Non, je ne sais pas pourquoi elle était prisonnière...Heu parce qu'elle avait roulé sur sa queue avec son carrosse, alors le dragon, il était fâché, ça te va ça ! Bon, continuons. Le roi appela...Quoi ? la princesse ? Je sais pas, moi...Gertrude, elle s'appelait Gertrude. Le roi, donc demanda au célèbre prince Delu de venir sauver sa fille, en échange, il lui offrirait sa main. Pardon..Ah, non, il n'y avait pas de tyranosaure de prévu...Ni de girafe !!!...

Bon, de fil en aiguille, de diplodocus en licorne, l'histoire arrive au bout. Bon en fait le dragon n'était pas méchant mais pour punir la princesse, il lui a fait ranger sa caverne aux trésor, le prince est arrivé après mille périls, et en attendant que sa promise ait terminé son dépoussièrage il a bu le thé avec le dragon. La princesse arriva toute sale et pleine de poussière. Le dragon content, lui offrit un diadème et déclara au prince qu'il ferai courir le bruit qu'il avait été vaincu par un jeune et beau chevalier venu délivrer sa belle.

Louise a bien ri. je crois que je vais continuer à casser les mythes. Ca fera du bien à son esprit critique et à mon esprit en état critique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamie kit 14/03/2011 20:07



c'est quand ? au fait ? On a l'ennui..



Jo 14/03/2011 23:12



Heu, ben vous faites quoi les dix (Carole me souffle quinze !) prochaines années ???



mamie kit 14/03/2011 20:06



je l'aime bien aussi, ton histoire. Elle me donne des idées pour la prochaine fois où Louise dormira à la maison...



Jo 14/03/2011 23:11



Non, mais en fait, l'histoire je la lui ai raconté hier. Mais tu peux broder dessus : )



andrea 13/03/2011 23:09



PREUM'S!!


 


bon ben fidèle a ma réputation de geekette, je peux aller me coucher maintenant, j'ai rempli ma mission de troll!



Jo 13/03/2011 23:13



Voui et reposes toi bien. tu l'as mérité. Et bon anniv' au papa troll et bisous à la bébé trollette. : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...