Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 18:10

P1160004.JPGAujourd'hui, c'était le grand jour du carnaval de l'école.

C'est en ce beau vendredi d'hiver que nos chères petites têtes blondes (celles de mes enfants en tout cas) se sont regroupés pour participer avec l'école privée de notre joli bourg à cet étrange rituel que nous nomerons "carnaval". Le but de carnaval est de tester sa capacité d'autodérision en se déguisant de la façon la plus ridicule qui soit. Moi, j'avais choisi un costume très second degré, je me suis déguisé en moi. Bon, j'avais surtout eu trois minutes entre mon retour du travail et le départ pour l'école, juste le temps d'attraper l'appareil photo et hop.

Là-bas m'attendait la foule bariolée des petits enfants aux couleurs qui piquent les yeux et aux sourires naifs. Cette assemblée de petits lutins bigarrés comptait beaucoup de princesses et de fées, des pirates et des soldats, des chevaliers et quelques clowns. On y voyait aussi un ou deux musiciens, un ou deux médecins, un trigrou et des chats.

Oui, je sais que se sont des enfants, oui, je sais qu'ils sont là pour s'amuser. Mais je n'ai pu m'empêcher de constater que presque tous les garçons étaient des guerriers. Chevaliers en épée, tireur à l'arc, soldats en treillis, maquillage et mitraillette, un ou deux Darth Vader (c'est de la v.o.), quelques princes arabes proches du cimeterre et un batman avec une épée (?!). Les rares autres étaient des clowns, des musiciens ou des indiens, que des espèces en voie de disparition donc. Evidemment, on ne peux tirer aucune conclusion de tout ça. Mais quand même. en cette période de grandes révolutions, voir quatre ou cinq gosses en G.I. camouflés se jeter sur ce pauvre spiderman pour qu'il ne soit plus le seul à régner, c'est très troublant. Ce qui l'est aussi, se sont leurs mimiques guerrières, aux petits commandos, on les sentaient prêt à piétiner les doigts de l'homme-médecine juste pour mettre la main sur son épée troll. Ca rigolait pas.

Et Louise ?

Et bien Louise était une princesse (moi, je le savais avant). Et cette princesse là fut désirée et prisonnière. Je la vit collée à son arbre geôlié, le regard dans le vague (les princesses emprisonnées ont toujours le regard dans le vague), scrutant l'horizon pour apercevoir son sauveur. Mais voilà, le sort voulu que le sauveur fut deux. Surgirent donc tour à tour pour délivrer la belle de sa prison d'écorce un chevalier sans armure mais à l'allure fière et au bras solide, et....Batman...avec son épée (ouais, je sais, le conte de fée vient de tourner au vinaigre);. Et comme dans tout conte de fées, il ne doit y avoir qu'un prince charmant par princesse. Ce qui devait arriver arriva, je vis donc un preu chevalier blanc croiser le fer (en plastique) avec le sombre chevalier. Le duel fut inégal, mais correct. En combattant, ils croisèrent Robin des bois mettant la pâtée à Dark Vador, alors qu'un clown pris de folie s'emparait d'une arme automatique pour zigouiller du G.I. sous les yeux soulagés de ses pauvres indiens sans armes ni trompettes.

A ma grande surprise le chevalier fut vaincu par le super héros qui devint le seul prétendant au titre de prince charmant au grand soulagement de Louise qui visiblement, préfère du chevalier, le côté obscur.

Dans toute cette foire costumée, je constatai aussi une chose. Certaines filles s'émancipent et n'hésitent pas à se grimer en militaire, en cow-girl armée du fameux six-coups, en archer elfique et même en catcheur.

"C'est l'égalité des sexes" me dit une nounou en passant. Sauf que, l'égalité ne sera consommée que le jour où un petite fille mitraillette à la main et rangers aux pieds croisera un petit garçon en tutu bleu à paillette en train de faire des pointes. Croyez-moi, c'est pas gagné.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

andrea 14/03/2011 06:33



quand tu fais ce genre de réflexion, une idée me vient à l'esprit: Y'A DES CLAQUES QUI SE PERDENT! espèce de vieux coulant! heu croulant! ^^



Jo 14/03/2011 07:53



Maitresse !!!!!! La petite madame frisée, elle m'a traitéééééé !!!!


...Heu ! Je ne suis pas un camenbert !!!!!



andrea 13/03/2011 22:50



mais il est pas mort Palmade!!!



Jo 13/03/2011 23:14



oh tu sais, il a mon âge alors c'est tout comme ; )



andréa 13/03/2011 09:30



Fier comme un vaquère dirait l'autre ^^



Jo 13/03/2011 14:00



Oh ! Tu connais même les humorites morts ? Chapeau : )


 



mamie kit 12/03/2011 22:37



tout à fait romantique, tout celâââââ !



Jo 13/03/2011 14:00



Vouiiii!



andrea 12/03/2011 10:06



quelle jolie princesse! :)



Jo 12/03/2011 16:11



Elle te plait ? Elle est de moi, bon en collaboration avec Carole, mais quand même : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...