Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 21:30

P1150040Je ne suis pas les règles.

On vous a expliqué aussi comment faire avec les enfants, ce qu'il convient de dire, comment on les couche, comment on les dispute. Plein de livres sont écrits là-dessus tous les ans. Grâce à tous ses pédopsychiatres, nos enfants sont heureux, intelligents, ouverts sur le monde et pacifiques. On en a la preuve tous les jours.

Mais moi, je suis un rebelle, moi les modus operandi, je les renvoie chez les grecs.

Hier et ce soir, Tristan a eu du mal à s'endormir. Hier et ce soir, je suis allé dans sa chambre, je l'ai pris dans mes bras et je l'ai bercé jusqu'à ce qu'il s'endorme. Bon hier, ça n'a pas fonctionné des masses, à peine la porte de sa chambre refermé, il se mettais à pleurer. Mais comme je suis un papa têtu, j'ai recommencé ce soir et il s'est endormi et dort profondement.

Les docteurs de la tête des enfants me diront que ce n'est pas une bonne idée, qu'en faisant ça, je me piège et que je vais être obligé de le faire tous les soirs et qu'il faudra de plus en plus de temps pour l'endormir et patin-couffin...

Je le sais tout ça, je le sais tellement bien que je me suis fait pièger presque pareil par Louise. Elle ne s'endormait pas dans mes bras, elle ne s'est plus endormie dans les bras de quelqu'un depuis qu'elle à six mois. Mais, petite, elle pleurait jusqu'à ce que je vienne près d'elle, que je lui chante une chanson pour l'endormir. Il fallait que j'ai ma main posée sur son ventre, c'est comme ça qu'elle savait que j'étais encore là. Au début, je devais rester dix minutes, puis ce fut vingt et trente. Au final, Carole, qui dès le départ avait senti le traquenard, fini par me convaincre de mettre un terme à ces retraites au berceau. Ce ne fut pas facile pour Louise, mais Carole avait raison (qui a dit "comme toujours" ?...Bon tu sors ! ). 

Le truc c'est que c'est agréable comme moment. Dans le noir, au pied du lit de ma fille presque endormie. C'est un peu une pause, un petit instant grapillé au monde avec l'essentiel à côté de soi. On manque de ces minutes de paix où tout ralentit. C'est pour ça, je pense, que je supportais ses caprices, parce que quelque part j'y trouvais quelque-chose d'apaisant et qui me permettait de jouir de quelques minutes de quasi solitude. Louise a continué à m'avoir, ou à chercher à le faire. Elle essaie encore de repousser l'heure où on la laissera seule dans son lit. Quelques fois je cède et je reste un peu pour discuter avec elle de tas de trucs improbables. C'est reposant. Bon, souvent, je trouve ça agaçant de sa part de toujours poser une question alors qu'on quitte sa chambre.

C'est pour ça que quand Tristan se met à pleurer et que je vais le prendre dans mes bras pour le bercer, je sais que ce n'est pas la meilleure solution, en tout cas, pas celle recommandée dans les livres. Mais voyez-vous, mon fils a besoin d'être porté, il s'endort dans mes bras, je sens le rythme de sa respiration changer, ses muscles se relâcher, je le sens s'endormir. Et ça c'est magnifique.

En fait je crois que tous ces gens qui écrivent des livres sur la façon d'élever les enfants, ont tellement travaillé sur le sujet qu'ils ont oublié de s'occuper de leurs enfants. C'est des années d'études pour pondre leur pavés.

Mais au final, ça pèse pas grand chose à côté d'un enfant qui s'endort dans vos bras.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mouche 18/02/2011 12:05



ben moi je trouve que mettre les enfants dans les bras de leurs papa pour s'endormir c'est drôlement bien !!!!!et pis les papa ils sentent la sécurité et la nuit c'est pratique contre le noir
non???


bisouxxxxxxxxxxxx 



mamie kit 17/02/2011 22:08



ouais.. on attendra de futures vacances pour l'initier au travail sur les machines à bois ...



mamie kit 17/02/2011 20:22



j'ai toujours suivi mon instinct sans trop m'occuper de ce que disent les livres, par rapport à l'éducation de mes enfants. et je crois que cela a marché non ? L'art d'être parent, c'est d'aimer.
Aimer, cela ne se commande pas ! c'est instinctif. C'est quelque chose que tu ne controles pas. Alors, c'est précieux, ces moments où on peut caliner ses enfants... Ne pas s'en priver. Mais il
faut savoir qu'ils sont très intelligents. Donc, ils savent aussi que les limites sont les limites. A nous de les poser et de les tenir et ils les tiendront. Louis est super forte pour les tester
car elle est borderline, mais pourquoi s'en priver avec elle. Son intelligence lui permet de les respecter. A nous de lui en parler.. elle a multiplié par 2 cette faculté que je trouvais à sa
mère ... et que son père lui a apporté. Je ne sais pas encore tout à fait si Tristan est le même. Intelligence, oui, mais il est plus respectueux du cadre... il tient cela peut-être de son Papou
!!



Jo 17/02/2011 20:58



Moi, je ne fais que suivre mon instinct, Carole sert de raison. Louise est borderline et très intelligente, ça c'est clair. Mais elle sait s'arreter et se préservé. Tristan est moins borderline,
mais lui, il n'a peur de rien, il n'a pas la prudence de Louise. Le genre à perdre une phalange dans une machine à bois, si tu vois ce que je veux dire : )



Cathou 17/02/2011 13:19



Je suis d'accord. J'ai été très marquée par la fois ou mon petit cousin s'est endormi dans mes bras alors que je le portais en faisant des aller-retours dans la pénombre... ca a quelque chose
d'appaisant, de calme, de beau. Et puis l'enfant grandira assez vite, il aura vite plein de responsabilités et d'indépendance à porter alors en attendant, on peut bien le porter un peu...



Jo 17/02/2011 19:03



Pour paraphraser un grand philosophe (Gaston Lagaffe) : "si tout les généraux du monde, ceux qui on le doigt sur le bouton, avaient un bébé endormit dans les bras, ben je serais vachement plus
tranquille, moi".


Bisous



andrea 17/02/2011 06:24



C'est très beau. Et très vrai.



Jo 17/02/2011 17:11



Ouais, ouais, je sais...C'est tout son papa !!!


Ah ! pardon tu parlais du texte !


Merci quand même ; )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...