Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 20:23

P1150179Je peux pas jouer avec mon fils.

Non. Systématiquement, dès que je joue avec Tristan, Louise rapplique et veut jouer aussi. Que je lui fasse faire des acrobaties, qu'on joue avec des cubes, au ballon ou qu'on regarde un match de foot en sirotant une bière (cochez la mention inutile), Louise vient se mettre entre nous. C'est très énervant. J'aimerais avoir des moments de jeu pur avec mon fils comme j'en ai eu plein avec ma fille, mais non. Et il est hors de question que je ne puisse jouer avec Tristan que quand nous sommes seuls ensemble. Un moment de jeu, ça ne se planifie pas, c'est une envie, un moment de partage improvisé. Un peu comme quand, au boulot, Bricolette arrive avec des cookies et qu'on se jette tous dessus (enfin sur les cookies... quoique certains se jette sur elle aussi) et qu'on est heureux parce qu'ils sont super bon ses cookies. Imaginez un peu, nous sommes en petit comité, mangeant les petits gâteaux, quand soudain des autres gens s'invitent et nous voilà cinquante sur dix cookies, c'est pas tenable.

Mais voila, Louise elle ne comprend pas ça. Si je joue avec Tristan, je dois jouer avec elle. Mais c'est poussé loin, quand je joue avec Tristan, peut importe ce qu'elle fait, elle lâche tout pour venir vers nous. Vous pensez que c'est de la jalousie. Je crois que c'est plus complexe que ça. Voyez vous, Louise a du mal à partager son papa. Pour sa maman, ça va, elle la partage assez facilement, mais moi c'est autre chose. Ce qui ce passe c'est que Louise a très peur d'être abandonnée. C'est quelque chose qu'elle traine depuis un moment. C'est vraiment profond chez elle. Les quelques fois où elle a parlé de la mort, ce qui la terrorisait c'était de se retrouver toute seule. Sa mortalité à elle ne l'effleure pas une seconde, mais que nous puissions mourir et la laisser la fait flipper.

Dernièrement c'est le divorce qui l'a travaillé. Ce n'est pas à cause de ses camarades divorcés, mais d'un dessin animé pour enfants. Elle a compris que quand les parents se disputaient c'est qu'ils allaient se séparer. Il a fallu que Carole lui explique qu'une dispute ne signifie pas séparation. Mais ça la travaille toujours

Oui, je sais, la peur de l'abandon est quelque chose de réccurent chez les enfants. Moi c'est l'envie d'abandon qui me travaille quand ils sont embêtants. Mais ça je peux pas lui dire à ma fille, même au second degré, elle comprendrait pas.

Et moi qui voudrais bien jouer avec mon fils comme j'ai joué avec ma fille, je suis obligé de faire avec les peurs de Louise. Parce que je suis sûr que ça vient de là. Louise n'est pas particulièrement jalouse et elle adore son frère, mais je pense qu'elle croit que si je m'occupe de Tristan, je ne vais plus m'occuper d'elle et l'abandonner. Et ça reste, malgré nos discussions. Ma fille, comme plein de gens, ne m'écoute pas.

Et un jour, elle en aura marre que je sois sur son dos et elle voudra que je la lâche pour qu'elle puisse vivre sa vie. C'est curieux mais je suis sûr que c'est à ce moment là que je regretterai de m'être dit que j'aimerais qu'elle me laisse jouer avec son frère.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cathou 06/03/2011 18:34



"Tiens, ça sent le vécu ; )" haha oui, moi j'étais extrêmement jalouse de mon frère alors que pourtant, il était
mon meilleur ami!


"Sauf que son papa sera le
seul qui restera toujours." bof...



Jo 06/03/2011 18:43



Pourquoi bof ?


Louise sera toujours heureuse de venir me revoir quand elle se fera plaquée pour pleurer sur mon épaule...Elle a intéret.



Cathou 06/03/2011 14:41



Elle peut adorer son frère et quand même être un peu jalouse... mais sûrement qu'il n'y a pas que ça. Et la peur de l'abandon...quand elle grandira, elle la déplacera de son papa à son copain...!
pratique.



Jo 06/03/2011 18:30



"Elle peut adorer son frère et quand même être un peu jalouse... " Tiens, ça sent le vécu ; )


Sauf que son papa sera le seul qui restera toujours.



andrea 06/03/2011 08:55



contente que t'es réussi a le pondre cet article! ça valait le coup d'attendre! J'aime bien parce que ça me fait réfléchir à plein de chose vis à vis de L-J, ça m'aide pas mal, c'est mieux que
les pseudos-conseils de pseudo-pédiatre qui n'ont jamais eu de gosse! 



Jo 06/03/2011 12:03



Voui, encore un article né dans la douleure d'un longue soirée. Heureusement que tu étais là pour me changer les idées ; ) Et désolé de t'avoir fait attendre.



andrea 06/03/2011 08:52



Eh oui, le jour où elle t'écoutera, elle s'éloignera un peu et tu seras tout perdu!


Et pis si tu continues à me donner des horaires qui colle pas avec les tiens, t'es pas près de les manger mes cookies... ^^



Jo 06/03/2011 12:01



Maiheu ! Alors là c'est un chantage ignoble. Mon estomac contre l'organisation du travail, ça c'est du dilèmne. De toute façon celui qui mangeras le dernier cookie, si j'en ai pas eu, passera un
sale quart d'heure : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...