Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 17:27

P1160206

Quand mes enfants seront grands, je serai vieux.

J'ai décidé d'être un petit vieux chiant. Il faut me comprendre, je suis un gars plutôt gentil et de bonne composition et, par moment, c'est un peu pesant. Je pense donc qu'à partir d'un certain âge, je m'autoriserai un certain relâchement. Je me vois bien en pépère accâriatre, courant après les infirmières avec mon fauteuil roulant et réclamant à corps et à cris des gâteaux au chocolat. Ouais, je pense que le gâteau au chocolat restera comme mon seul vice.

Mes enfants viendront me voir avec toute la pitié que peuvent avoir les petits cons pour leur parents âgés. Louise me parlera de son travail de médecin et de ses trois enfants et Tristan de son nouveau best seller et de toutes ses conquêtes. Ouais, je sais que c'est un peu simpliste comme vision de l'avenir, mais je ne suis pas un père compliqué. Ils auront de bonnes situations, mes enfants, je serai très fier d'eux mais comme tout les pères un peu couillon je ne leur dirai pas.

En plus Louise aura épousé un type que je ne pourrai pas blairer, un espèce de bêllatre, grand et blond, avec un sourire ravageur et une situation en or, bref le pire des gendres, celui à qui on ne peu rien reprocher. Ils auront des enfants magnifiques que je m'amuserai à pourir avec des cadeaux et des bisous comme belle maman le faisais avec eux. Je la comprendrai enfin et je regretterai de l'avoir embêtée toutes ses années et je boirai un whisky en cachette à sa santé.

Je sermonerai Tristan sur sa vie dissolue et sur le fait que j'aimerai bien qu'il se case avec une fille sérieuse et qu'enfin il arrête de se conduire comme un enfant gâté, et je me dirai doucement qu'il me ressemble quand même un peu.

Carole viendra me voir un peu de temps en temps. Elle ne restera jamais longtemps, je ne supporterai pas son nouvel amant d'à peine soixante ans qui, en plus d'avoir meilleur caractère que moi, l'emmenera en voyage tout à travers le monde. Je lui montrerai que, malgré mon âge avancé, je peux encore avoir une mauvaise foi totale et un manque de tact à rendre dingue. C'est pour ça qu'elle passera me voir dix minutes pas plus, faudra pas qu'elle soit en retard à l'aéroport.

Et je resterai tout seul dans ma petite chambre. J'écouterai les Who à fond, histoire de faire enrager la petite vieille d'à coté qui ne jurera que par Christophe Maé et ses trois albums posthumes qui seront, d'après elle, les meilleurs.

je poursuivrai les infirmières avec mon fauteuil roulant en cherchant à soulever leur blouse avec ma canne. Je serai en permanence en train de râler sur la nouriture trop bio ou pas assez grasse, sur le fait que j'aimerais autre chose que de l'eau pétillante aux repas, qu'il n'y a pas assez de chaines dans la télé ou que la connection internet est trop lente. Je regarderai les rediffusions du Docteur House et hurlerai au plagiat. Je me plaindrai du fait que mes enfants sont des ingrats qui ne viennent jamais me voir et de leur mère qui m'a abandonnée ici comme un mal propre. 

Je pourrirai les fêtes de noël et la saint valentin, rien que pour me venger de toutes les fois où il a fallu que j'aime ça. Je détesterai tous les cadeaux que mes enfants me feront, mais je les cacherai pour pouvoir en profiter quand ils seront partis. 

Je serai le pire des petits vieux. Juste pour être tranquille. Je pourrai enfin faire l'ours et ne parler à personne. Je serai heureux d'être infernal et insupportable. Et je courerai après les infirmières en fauteuil roulant.

Ouais, ce serait une vieillesse plutôt cool. Encore faut-il que mes enfants me laissent arriver jusque là. Des fois, je me dis qu'ils savent pertinement que je serai chiant quand je serai vieux et qu'ils ont décidé de faire en sorte que je n'arrive jamais à cet âge là.

Ils oublient juste un truc, je suis leur père et s'ils sont têtus, je le suis encore plus.

 

Ps : Merci à Bricolette pour le délire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sylvie 19/03/2011 10:02



Ouais!!!!!! Moi aussi je serai chiante!!!!!!!!!!


Correction : Non, en fait je le suis déjà!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Jo 19/03/2011 16:09



Donc ça va, tu ne perds pas encore ta tête ÔÔ



andrea 19/03/2011 05:45



nan mais je rêve!!! 


même vieux tu pourra jamais être aussi chiant! et je pense que le temps que tu sois vieux, les infirmières seront robotisées. ^^


mais bon après chacuns ses goùts!



Jo 19/03/2011 06:15



Si, si tu verras (ou pas), je serai un petit vieux tout chient. Au point que les infirmières prendrons comme une punition de devoir venir s'occuper de moi Ô-Ô


Et non, elles ne seront pas robotisées. C'est hors de question, je m'y oppose. Je veux des vrais infirmières moi !!!



mamie kit 18/03/2011 22:37



tchin !



Jo 18/03/2011 22:47



Pareil o_o



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...