Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 17:00

PICT1177C'est pas tout ça, mais demain je travaille.

On a tendance à voir Noël comme une grande période de vacances, mais non. Il y a des gens qui bossent avant et après Noël. Bon, pas moi aujourd'hui. Mais d'autre si !

C'est pour ça que je suis rentré cet après-midi. Carole a préférer rester quelques jours chez ses parents, histoire de se reposer un peu et de profiter de sa famille. Je suis donc à la maison en train de boire un café et de m'enfiler les chocolats de Tristan qui ne m'en voudra pas si il veut un jour caresser l'espoir d'avoir un scooter.

Ca me permet aussi d'être tranquille quelques jours. Enfin, tranquille, c'est relatif, je vais quand même devoir aller bosser tous les jours. Mais sinon, ça va me faire du bien. Carole est beaucoup plus sociable que moi. Elle tient ça de ses parents. Elle a besoin de voir du monde, d'avoir du monde à la maison.

Et puis les enfants aiment bien être chez leur grand-parents, en plus il y a toujours quelqu'un de disponible pour jouer ou s'occuper d'eux. Et puis il y a plein de neige et personne ne les dispute s' ils se couchent tard.

J'ai quand même fait des progrès en matière de sociabilité, j'ai l'impression que je le suis plus qu'avant. Mais, tout étant relatif, Carole n'est pas forcement de cet avis. Après, c'est difficile quand on a un enfant de rester enfermé chez soi. Surtout que, petite, Louise avait besoin de sortir. Si elle n'allait pas dehors, elle était ronchon toute la journée. C'est pour ça qu'on sortait tous les jours faire une balade pour aller chercher le pain. La balade durait entre vingt minutes et une heure suivant le temps et mes envies. Sans compter les visites au square pour faire du toboggan (Louise en faisait, pas moi voyons !).

Des fois, je regrette un peu ça. Mais bon, on a une maison avec un jardin et c'est vrai que Louise peut sortir quand elle veut pour jouer. Et puis, avec Tristan c'est vrai que  j'ai moins de temps pour faire des balades. On dira ce qu'on voudra, mais deux enfants c'est beaucoup plus que le double d'un enfant en terme de temps avec eux. Même si Louise fait de plus en plus de choses seule, qu'elle a moins besoin de nous, même si Tristan est moins soliciteur que Louise au même âge, si il joue plus tout seul, ça reste difficile à gérer deux enfants. 

Après je pense que mon état de forme joue aussi beaucoup. Je peux les supporter plus facilement le matin que le soir. Je peux m'occuper d'eux toute une matinée sans problèmes alors que l'heure et demi qui sépare la sortie de Louise de l'école du retour de Carole me semble quelques fois durée une éternité. C'est rigolo parce que j'ai toujours cru que j'étais quelqu'un du soir et quand je m'occupe de mes enfants, je m'aperçois que je suis plus quelqu'un du matin. Peut-être que j'ai changé en cours de route ? 

Où sont-elles passées mes nuits où, seul dans ma chambre j'écoutais des musiques tristes en écrivant des poèmes sur l'amour et combien ça fait mal de vivre ? En même temps j'étais ado, je connaissais rien à l'amour et à la vie, je pouvais donc écrire n'importe quoi. En plus je m'endormais en cours le lendemain tellement j'étais fatigué. C'est quand on vieillit qu'on mesure à quel point on était con quand on avait des boutons et une voix bizarre.

En fait le seul truc que je garde de cette époque, c'est besoin d'être seul de temps en temps. Ca me permet de faire le point, de réfléchir, de me ressourcer. Après, je reviens gonflé à bloc, prêt à soulever des montagnes...Et dix minutes après, je rêve de repartir loin, parce que mes enfants ont décidés de m'en faire baver et de me faire payer mon absence.

C'est dur la vie, mais c'est quand même supportable quand on peut manger les papillotes de son fils, tranquille sur le canapé, en écrivant des bêtises qui, quelques fois, vous amuse.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

andrea 27/12/2010 19:31



nan je lui avais promis et ça faisait quand même 10 min que je lui disait, j'ai bientôt finie, et a sa 45eme demande de "ça y est, tu as terminé maman", j'ai
haussé le ton. et c’était pas très juste. la pauvre...


j'aime pas la faire pleurer pour rien, je suis pas sadique, moi!



Jo 27/12/2010 20:09



Ah, bon ?


 



andrea 27/12/2010 18:56



ouais moi aussi je voudrais etre seule... 


c'est bizarre tu fais pas trop ours des cavernes au boulot. mais je comprends ce besoin d'etre seul et tranquille. ça permet de mieux profiter des moments qu'on passe en famille


 


et la je viens de faire pleurer louloute parce qu'elle veut regarder monsieur madame et moi ecrire des conneris sur ton blog...... je me hais.


 


bisous



Jo 27/12/2010 19:01



Huu ! Ouais, n'en fait pas trop quand même. C'est ton ordinateur.Et ce blog est plus important que les Monsieur, Madame. En plus, si elle faisait un effort pour apprendre à lire, elle pourrait
aller dans sa chambre pour lire, plutôt que de vouloir piquer ta place dans la famille : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...