Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 17:14

P1140667L'art de commencer une journée.

Cinq heures, le chat miaule à notre porte, Carole se lève pour la mettre dehors. Mais voilà notre porte est à coté de celle de Tristan, et miauler à notre porte c'est un peu comme miauler à la sienne. Et notre fils a des oreilles bioniques qui ont perçues sans problème les plaintes du Felis silvestris catus. Seulement l'enfant malgré une intelligence non négligeable n'a que dix-huit mois et confond le miaulement du chat avec le chant du coq. Après quelques "Mamaaannn !" et bien que ladite maman lui ai fait comprendre qu'à cette heure là un enfant bien élevé et désireux d'avoir des rapports harmonieux avec ses parents dans l'avenir et dans son intéret doit éviter de les réveiller en hurlant. Mais bon Tristan est a peu près aussi têtu que sa maman, et donc, a peine venait-elle de se rallonger dans le lit parental qu'il reprist ses appels et ses cris. 

Je décide donc de m'extirper pour aller faire sa fête au têtard qui se prenait pour une petite sirène. Je le trouve debout dans son lit, ayant enlevé la moitié de son pyjama. Je le gronde, le réhabille et le rechouche. Moi par contre, l'heure de me lever approchant, je décide de devancer l'appel du réveil et de me faire couler un café serré. J'ai à peine le temps de m'exécuter que Louise arrive à petits pas sautillants. Je lui explique qu'il est un peu tôt pour se lever, elle me répond que son frère l'a réveillé en hurlant et qu'elle n'est plus fatiguée. Me voici donc de corvée de petit déjeuner, avec céréales et tartines. J'ai à peine le temps de me servir un café que Tristan appelle de nouveau, cette fois ci bien réveillé et tout pimpant. 

Recapitulons : le chat reveille Carole et Tristan. Tristan réveille Carole, Louise et moi. Et moi je fais les petits déjeuners. Avec tout ça, j'ai réussi à partir en retard.

Après tout ça, mes collègues trouvent que j'ai l'air fatigué au travail. Surtout qu'une fois ma journée de travail terminé, je dois aller chercher Tristan chez sa nounou, récupérer Louise à l'école, ramener tout ce petit monde jusqu'à la maison et veiller à ce qu'ils restent en vie jusqu'à l'heure du coucher, ou tout au moins jusqu'a ce que Carole rentre d'une journée au moins aussi fatiguante que la mienne pour veiller à ce que je ne les étrangle.

Et vers dix huit heures, Tristan se dirige tout seul vers la salle de bain et réclame sa douche. Tristan est un fan des douches, il en prend une tous les jours et gare à vous si vous lui dites non. S'il pouvait se déshabiller tout seul, il le ferait et si on l'autorisait, il y passerait bien une heure ou deux. Il n'aime pas les bains, c'est même difficile quand il est chez ses grand-parents de lui en faire prendre un. Par contre les douches c'est son truc.

Après j'ai eu droit à la grand foire du repas. Alors, je vous plante le tableau, Tristan est dans sa chaise, il a une fourchette, il prend une torsade (il est fort quand même, à dix huit mois, il mange avec une fourchette, Louise  ne le faisait pas ça), porte le tout vers son visage, hésite un instant entre mettre tout ça dans son oeil ou dans sa bouche et fini par enfourner la nouille (non, ce n'est pas une contrepétrie !!). Pendant ce temps là, je suis obligé de me fâcher pour faire venir louise à table. Je hausse le ton, elle vient s'assoir toute penaude à côté de son frère. Je lance le "et vous manger dans le calme !!" rituel. Et là, Tristan fixe Louise, Louise fixe Tristan, pendant quelques secondes, il n'y a plus de bruit, les enfants se regardent sans bouger. Je sentais qu'ils s'interrogeaient du regard pour savoir quelle conduite tenir. Je me suis tourné pour rigoler (j'étais sensé être en colère, je vous rappelle), et ils ont éclaté de rire. Le reste du repas s'est passé dans la cacophonie habituelle, avec des pâtes qui volent et des assiettes qui tombent. Mais, j'ai bien aimé ce petit instant de silence, même si la suite m'a beaucoup moins plu.

Enfin, à présent, ils sont couchés, et moi je ne vais pas tarder à y aller. Je me sens un peu flagada moi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

andrea 16/01/2011 12:45



tu prendras le balai... j'ai peut être un nez en trompette mais je ne suis pas ma sorcière bien aimée!!



Jo 16/01/2011 12:55



Oui, et bien tu as tort, si tu étais une sorcière, il suffirait que tu fasse trompetter ton nez pour que tout soit ranger, on gagnerait du temps. D'un autre côté si tu peux faire ça et que tu as
laissé Alex faire tout le ménage, c'est pas sympa, ça, Samantha Pikachu !!



andrea 16/01/2011 11:55



c'est de la triiiicheuuuu!!!


deum's alors!


en meme temps on laisse deja bosser Alex: si elle etait pas la on travaillera dans une decharge! 



Jo 16/01/2011 12:23



Mouais, tu dis ça parce que tu sais qu'elle va lire les commentaires !! : ) En plus elle est en vacances fin de semaine prochaine, tu prendras le balai, dis ?



andrea 15/01/2011 19:13



bronzée ça peut s'arranger mais en forme...


mais bon, j'essaierai de t'aider!



Jo 16/01/2011 11:10



Bon, ben on laissera Alex bosser, nous on se reposera à tour de rôle...Preum's !!



andrea 15/01/2011 09:29



c'est vrai que t'as l'air un peu fatigué ces derniers temps... 


gros bisous et bon courage!



Jo 15/01/2011 09:44



Un peu, les vacances ce font attendre. Mais comme tu vas revenir en forme et toute bronzée, je vais pouvoir me reposer un peu et vous laisser bosser Alex et toi. : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...