Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 18:55

PICT1063

Tiens, c'est la journée de la femme.

Bon, on fait la vaisselle les gars !! Non, je plaisante. De toute façon on a un lave vaisselle. 

Alors pourquoi une journée de la femme, c'est pas comme si elles n'étaient pas là le reste de l'année. Vous voyez, un peu comme une journée de l'hirondelle au printemps ou la journée du nez qui coule en hiver. 

Ceci dit, pensons un peu à elles, ces femmes, ces mères qui nous ont élévés et aimés et finissons notre bière avant qu'elle ne se réchauffe. Bon je vais arrêter de parler de ça, ça m'énerve un peu. En plus, je suis certain que c'est un homme qui a inventé ça. Histoire, sans doute de se faire pardonner les horreurs qu'il fait subir à la sienne. Nous, on offre des fleurs à la saint Valentin, de préférence piquées dans le jardin du voisin, mais  quand on bosse à l'ONU, on peux se permettre d'offrir une journée à la sienne. Nous n'avons pas les mêmes moyens. Bon, il y a bien un type qui a fait construire le Taj-Mahal pour sa femme, mais c'était un tombeau. Lui a du être enterré loin, histoire d'être un peu en paix. 

C'est quand même pratique ça : "Tenez ma chère, voici les clés de votre nouveau palais d'été. Oh ! vous verrez, il est somptueux, tout en marbre et lapis lazuli avec des fontaines d'eau claire et douce. Pardon ? Où ça ? Dans une charmante région, un petit coin de verdure dans la province du Yucatàn. Pardon ? Bien sûr au Mexique voyons, pas en Auvergne. Vous verrez, vous en avez pour deux mois de voyage...Non, non, juste l'aller. Permettez que je ne vous accompagne pas, je dois superviser le choix des nouvelles femmes de chambre...Humm ? Non les actuelles sont trop vieill...fatiguées."

C'est bien mais il faut avoir les moyens. Vous ne trouvez pas ça bizarre que la plupart des souverains du monde aient construit un palais pour leur épouse ?? Et vous croyez bien sûr innocement que c'est par amour. quel romantique vous faites. Le pire c'est qu'elles ne se plaignaient pas les épouses, elles pouvaient ainsi recevoir tous les jardiniers jeunes et bien faits de leur personne sans avoir à trouver l'excuse fumeuse du bouquet de fleurs fraiches à monter dans leur chambre tous les matins. Vous voyez le genre, le bellâtre au torse luisant entrant au ralentit les fleurs à la main et la sueur propre. Un affront à tous les époux blasé et bedonnant que nous devenons tous un jour. 

Ne venez pas me dire que c'est n'importe quoi et que c'est bien d'un mec de parler comme ça. Je vous signalerai simplement que se sont les petites filles qui veulent devenir des princesses et épouser l'autre couillon de prince charmant qui l'emmenerait dans son chateau pour vivre des jours heureux. Forcément, c'est sans compter sur le fait que le couillon se lassera de sa cruche de princesse et lu offrira un petit palais, loin.

De nos jours, c'est un peu pareil, le palais à l'autre bout du monde se transforme en petite proprièté à l'autre bout de monde ou en appartement à New-york ou la belle (un peu défraichie quand même) vient passer son temps à chasser le manteau en fourrure et l'éphebe en poils. Mais bon les choses se ressemblent. Sauf que maintenant, la princesse déçue se plaint et même menace de divorcer en emportant la moitié de la fortune et la petite femme de chambre que monsieur venait d'embaucher sur cv et contre-visite. Eh oui, le progrès est en marche, la femme s'émancipe, c'est elle qui expédie monsieur dans un petit duplex loin au fond des Andes. Et que fait-il le monsieur pour que la moitié de la fortune ne parte pas loin sous les tropiques ? Ben, il trouve des stratagèmes, du genre la journée de la femme.

C'est pour cela, que vous ne devez pas vous laissez avloir par cette journée destinée à vous acheter pour que vous laissiez vos maris tranquilles le reste de l'année. Non, résistez mesdames, n'acceptez rien aujourd'hui, ni cadeaux, ni petites attentions, rien. Résistez à cette tentative de corruption internationale visant à vous faire taire. Resistez.

Sinon, je peux r'avoir une petite bière ? Ben où tu vas ? Lâche ce couteau s'il te plais !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

andrea 08/03/2011 23:07



mais je t'apprends rien! ^^



Jo 09/03/2011 05:39



Effectivement



andrea 08/03/2011 23:07



ah et je voulais ajouter que Carole est très belle sur cette photo.



Jo 09/03/2011 05:39



Oh ! tu sais avec Toshop de nos jours...Non je plaisante. Bien sûr qu'elle est très belle : )


Merci



andrea 08/03/2011 22:57



eh ben dis donc pour avoir le choix d'accepter ou pas, faudrait déjà en avoir l'occasion... soit-dit en passant, quelle fête a la con!!



Jo 08/03/2011 23:03



C'est effectivement une fête à la con. : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...