Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 18:54

P1080758Louise fait encore des siennes.

 

Elle a joué à saute-matelas pendant la sieste à l'école et entraîné dans son sillage des crétins moutonneux genre "c'est pas moi k'ai commencé maîtresse, c'est Louise !!". Je déteste ça.

 

Pas les crétins, sinon je vais détester du monde, mais le fait que Louise fasse des bêtises et que par voie de conséquence, je sois obligé de la punir. Soyons clair, je sais que la perception que Louise a des punitions est différente de la mienne, je sais que c'est nécessaire pour son équilibre, et pour son apprentissage. Mais ça me gonfle de faire ça. Le truc c'est que je relativise beaucoup, j'essaie de toujours prendre du recul sur les choses, c'est un bon mécanisme de défense et une façon de ne pas trop se prendre au sérieux. En plus, vu les conneries que j'ai fait étant petit (j'ai heureusement ou pas une très bonne mémoire), je me dit que Louise a encore de la marge et je suis tenté d'être cool avec elle.

 

Et bien, c'est une erreur ! nous crient les pédopsychiatres du fond de leur cellules capitonnées. Un enfant doit apprendre à respecter les règles. Oh ça va ! Je sais tout ça, vous êtes pas rigolos vous !

 

J'aime pas punir, c'est le truc le plus chiant dans le boulot de parent. En plus vous avez vu Louise ??? Vous auriez envie de la punir vous ??? Décidément vous n'avez aucun coeur !

 

Les parents qui ont des enfants moches à la mine chafouine et au regard de délinquant juvénile, ceux là ont de la chance, c'est super facile de punir un enfant qui vous regarde comme s'il voulait vous piquer vos économies (ce qu'il finira par faire de toute façon). Mais Louise ! Avec son regard clair et son visage angélique, il en faut du courage pour la disputer.

 

Je la soupçonne de savoir ça. Elle joue au charme. Elle s'essaye à la manipulation. Ça marche plutôt bien sur ses petits camarades et sur les gens qui ne la connaissent pas. Pour l'instant ça ne fonctionne pas sur nous, c'est encore un peu grossier, mais elle va progresser.

 

En plus, il y a une sorte de culpabilité dans la punition, un peu comme si j'avais raté quelque-chose. Je sais que faire des bêtises est nécessaire chez l'enfant, pousser pour tester la résistance des limites, toujours essayer d'aller au-delà. Je sais que ça fait partie de la construction  de sa personnalité. Que la fermeté dont je dois faire preuve est bénéfique pour Louise. Mais je ne peux m'empêcher de me dire que c'est un peu de ma faute.

 

J'ai toujours été dans la parole avec Louise, dans la discussion. Je sais bien que je devrais être plus dans l'autorité, imposer les choses plutôt que de les expliquer, et j'essaye de le faire. Mais, c'est pas évident, en faisant ça je vais contre mon caractère. J'ai le défaut de prendre ma fille pour plus qu'elle est, c'est à dire une petite fille de quatre ans. Je la considère comme un être raisonnable et je tente donc de la raisonner, ce qui est n'est pas toujours la bonne solution.

 

Il me faut donc trouver un équilibre entre la raison et le châtiment, entre "je vais t'expliquer pourquoi tu dois faire comme ça" et "tu fais ce que je te dis un point, c'est tout". Et Louise est loin d'être bête, elle sait. Elle me pousse quelques fois à des explications interminables, je suis pas dupe de ça, je trouve même ça intéressant de la voir se triturer l'esprit pour essayer de m'embrouiller.

  

Louise me ressemble sur beaucoup de point, et c'est peut-être aussi là qu'est le piège. Elle est un individu en devenir et ne jamais oublier son âge.

 

Vous vous rendez compte qu'au lieu d'être en colère après elle, je tente d'analyser les choses pour les comprendre. Je devrais simplifier ma vision. Louise fait une bêtise, elle est punie point. C'est facile pourtant !! Je devrais réduire les choses à l'essentiel, revenir aux châtiments corporels ! Une bêtise, une baffe, c'est simple ça. En plus, avoir les joues rouges c'est avoir bonne mine, non ??

 

Faut que je me fasse une raison, je représente l'autorité maintenant, même si je déteste ça. Et le pire c'est que je sais que je dois en user pour le bien de mes enfants. Je viens de basculer du côté obscur...Ça pique un peu...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

valérie 10/05/2010 09:52



Tant que c'est sur les matelas des copains et non sur leur tête ....



Jo 11/05/2010 10:29



Vas pas lui donner des idées comme ça !!!!



mamie kit 08/05/2010 23:52



Ecoute ton instinct. C'est le meilleur choix.



Jo 11/05/2010 10:28



J'ai un instinct moi ????



Maryse 08/05/2010 12:57



Faut bien qu'elle s'exprime quand même cette petite .... !!!!


Arrête de culpabiliser, je pense sincèrement que tu dois être un papa génial ..... et tu as raison les enfants sont très malins pour certaines choses et savent très bien en jouer ... on est tous
passés par là .... Soit dit en passant ton blog est super tu écris vraiment très bien, tu devrais songer à changer de job, je suis sûre que tu gagnerais plus qu'à Casino ... (bon je te l'accorde
pas vraiment difficile de gagner plus ... LOL ..)



Jo 11/05/2010 10:28



Merci beaucoup. Je sais pas quel genre de papa je suis. Quand à ce blog, c'est un plaisir et quelques fois un exutoire. Quand a faire de l'écriture un métier, je n'ai pas le talent nécessaire
pour ça. Et puis si écrire devient mon métier, je n'aurais plus de hobbie ! Mais tu as raison...Faudrait que je demande une augmentation : )



Présentation

  • : Le blog de Tristan
  • Le blog de Tristan
  • : Né le 26/08/2009 à 11h25
  • Contact

Bonjour et bienvenu

Tristan, c'est mon fils, il est né le 26 aout 2009. Il a une soeur, Louise, née en avril 2006

Petites chroniques  de la vie de papa.

je vous souhaite bonne lecture.

Si ce blog vous plait, vous pouvez vous tenir au courant des nouveaux articles en inscrivant votre mail dans la case "Newsletter"

Recherche

Mails

Pour joindre Georges : g.boffi@free.fr

Articles Récents

  • Monologue du Génie
    La vie de génie dans une bouteille est plutôt tranquille. Évidemment, il ne faut pas avoir besoin d’une vie sociale exaltante. Pas question de soirées entre amis ni de folles virées à travers la ville, passant de bars en boites de nuits. Contrairement...
  • Dans mes bras
    Tu ne te souviens pas du nombre de fois où je t’ai pris dans mes bras. Du jour de ta naissance à peine libéré de ton cordon à tes cauchemars qui me font me lever au milieu de la nuit. Des soirées à chercher ton sommeil de bébé aux câlins qui nous font...
  • Et gronde l'océan du monde
    Quand je te regarde mon amour, petite fille blonde aux yeux clairs, quand je te regarde, je vois un bébé face à l’océan. Les vagues gigantesques du monde qui vient, pleines du bruit et de la fureur d’une humanité malade. Ces rouleaux qui broient même...
  • Juste écrire
    C’est drô le comme il suffit d’un rien parfois. Juste une phrase lu sur le net ou dans un livre, un déclic et tu te dis que tu as envie d’écrire. Écrire c’est difficile mine de rien, c’est épuisant, vidant. C’est quelques fois comme si on s’écorchait...
  • A pleines dents
    Tristan a mordu un camarade l’école. Alors, que les choses soient claires, je ne lui en veux pas fondamentalement pour ça. D’accord, ce n’est pas sympa, cela ne se fait pas de mordre les autres, il faut le disputer pour le principe, le punir si nécessaire...
  • Les dinosaures ont disparus
    C’est le cycle de la vie, les dinosaures s’éteignent. Louise les délaisse petit à petit, au point qu’ils ont quasiment disparu de ses jeux et de ses lectures. Ils sont remplacés par les licornes et les chevaux. Après en avoir discuté avec d’autres parents,...
  • Les seconds seront...les seconds.
    Pas facile d'être le second. J’ai toujours eu l’impression de comprendre Louise, j’ai commis des erreurs, trop stimulé son petit cerveau je crois, mais on veut toujours faire bien pour le premier enfant. Et puis, le premier enfant et toujours le centre...
  • Qu'il était beau mon moyen-âge
    C’est bien d’être entre mecs. Enfin bon, on ne passe pas notre temps à parler foot et politique comme le font la plupart des mecs. Tristan n’en est heureusement pas encore à ce moment de sa vie. Non, il parle plutôt de jeux, de dessins animés, de chocolat...
  • Seul avec Papa
    Les filles sont parties. Hé oui, cette semaine, Carole et Louise sont en classe découverte. Cinq jours loin de la maison. Me voilà donc tout seul avec mon fils. Je ne suis pas sûr que Carole se rende compte à quel point c'est dangereux d'avoir fait ça....
  • Tristan, il faut qu'on cause.
    Bon, nous y voilà. Je vous avais expliqué les déboires de Tristan avec l’autorité scolaire qu’est sa maitresse en titre. Bon, je ne peux pas juger, n’étant pas présent, si c’est la maitresse qui déteste mon fils ou si c’est mon fils qui a, par moments...